• Vinovert

    Vinovert

    Vins propres et bons, Vignobles responsables et entreprenants, Arbitrages des consommateurs

    Lire la suite

  • Auprès des consommateurs

    Auprès des consommateurs

    Impliquer le consommateur final à chaque étape

    Lire la suite

  • Auprès des professionnels

    Auprès des professionnels

    Une collaboration étroite avec les professionnels des secteurs viti-vinicoles

    Lire la suite

  • La responsabilité sociétale

    La responsabilité sociétale

    Des valeurs qui donnent de la valeur

    Lire la suite

  • Des collaborations internationales

    Des collaborations internationales

    Espagne, France, Portugal, Suède, la variété des climats et des marchés assurent une approche globale des vins naturels et responsables

    Lire la suite

05/12/2018 - Casa da Música in Porto

Resistant varieties, alternative to fungicides?Dans le cadre des activités du projet Vinovert,...

20-21/11/2018 - Salon Vinitech

VINOVERT interviendra au salon VINITECH organisé par l'ISVVViticulture biologique, Vins Bio...

7-9/11/2018 - Grapevine and Wine Sciences

International Congress on Grapevine and Wine SciencesKnow more on ICGWS meeting, November 7-9,...

8-10/10/2018 - CONGRESO SOCIEDAD DE FITOPATOLOGÍA

CONGRESO DE LA SOCIEDAD ESPAÑOLA DE FITOPATOLOGÍA (SEF)http://www.congresosef2018.es/1SAVE,...
Portrait de Mme Moine, société Biolaffort

Interview d'une chimiste

La chimie dans la viticulture

La science du XXIe siècle fait face à de nouveaux défis : environnement, opinion publique, questions de société... Le projet VINOVERT s’inscrit dans cette dynamique en abordant les problématiques de la viti-viniculture sous un angle élargi incluant la transdisciplinarité de la recherche, les consommateurs mais surtout les professionnels du secteur. Nous avons interviewé Mme Virginie Moine, docteure en oenologie et directrice scientifique de la société BIOLAFFORT, partenaire du projet.

Pouvez-vous nous présenter la société BIOLAFFORT ?

Notre coeur de métier est au service de l’oenologie. Nous proposons des solutions pour la vinification et l'élevage à tous les stades de création du vin. Nos produits permettent notamment de révéler et de préserver les qualités organoleptiques des vins au stade de la vinification jusqu'à la mise en bouteille.

Le groupe LAFFORT a été créé en 1895 et a construit son succès et sa réputation sur son investissement dans la R&D. Elle représente aujourd’hui plus de 3% du chiffre d’affaire du groupe LAFFORT et 30% pour l’entreprise BIOLAFFORT dont c’est l’une des principales missions.

Comment abordez-vous les problèmes actuels des viti-viniculteurs ?

En tant que chercheuse, je suis à l’écoute de mon environnement pour saisir les problématiques actuelles. C’est la philosophie de notre entreprise. Le milieu viticole a connu des évolutions importantes ces quinze dernières années. Jamais les taux de traitements de la vigne n’ont été si bas de même que leurs traces dans le vin qui ne représentent plus que des quantités infinitésimal. Pour autant, les pressions législatives et sociétales n’ont jamais été aussi fortes. Elle entraînent des questionnements forts sur les pratiques et nécessitent des efforts importants d’adaptation de nos solutions.

Nous avons établi ces questions au coeur de nos recherches. Nos produits traditionnels ont conquis le marché, nous sommes leaders mondiaux sur plusieurs d’entre eux, pour autant nous ne nous reposons pas sur nos lauriers. Notre enjeu à ce jour s’oriente vers des solutions de chimie verte, peu ou pas impactantes pour l’environnement. Nous les basons sur des produits naturels avec, par exemple, des expériences sur des levures et des bactéries qui permettent de limiter l’utilisation de sulfite, des produits à base de pomme de terre pour le collage, des fibres végétales limitant les résidus de pesticides mais aussi des techniques de bio-contrôle basées sur des levures.

Ces différentes solutions et expérimentations se basent à la fois sur une recherche fondamentale en chimie ou biologie mais aussi sur le développement de méthodes de contrôle et de bonne pratiques.

Quelle est la place de la chimie dans le vin ?

Il n’a jamais été possible de produire du vin sans des traitements adaptés. La chimie a représenté une solution à de nombreux problèmes autant dans l’agriculture que dans la vinification. Mais comme vous l’avez vu, nos métiers évoluent eux aussi. Les châteaux ont su mener les analyses qui garantissaient des vins sains, à charge pour nous, fournisseurs, de développer des solutions techniques permettant de diminuer l’utilisation de produits chimiques pour l’amélioration des pratiques et la sauvegarde de l’environnement.

Quel intérêt portez-vous au projet VINOVERT ?

Nous collaborons avec de nombreux laboratoires partout dans le monde et notamment l’ISVV avec qui nous avons pu mener des recherches en finançant des thèses. C’est pour nous un moyen d’appréhender l’état de la recherche, de tisser des liens avec des scientifiques et d’ouvrir à d’éventuelles collaborations.

Le projet VINOVERT se préoccupe, comme nous, directement des problèmes des professionnels. Les problématiques abordées ne manqueront pas d’impacter nos perceptions et peut-être, de faire évoluer nos recherches. Plus prosaïquement, nous mettons à disposition des moyens de micro-vinification pour l’élaboration de vins de tests dédiés à la recherche.

Actualités

Des solutions pour les producteurs

Des solutions pour les producteurs

GT2 - Avancées sur les intrants de la vigne Nous l’évoquions dans un précédent article, les...

Lire la suite

Interview d'une chimiste

Interview d'une chimiste

La chimie dans la viticulture La science du XXIe siècle fait face à de nouveaux défis : environnement,...

Lire la suite

Résidus de pesticides

Résidus de pesticides

Analyses de résidus de pesticides dans les vins du projet Vinovert – techniques et résultats Vinovert...

Lire la suite

Variétés résistantes et acceptabilité par le marché

Variétés résistantes et acceptabilité par le marché

Résumé d’une évaluation par l’économie expérimentale Les variétés résistantes aux maladies...

Lire la suite

Vinovert au congrès international en génétique de la vigne

Vinovert au congrès international en génétique de la vigne

Les expérimentations consommateurs réalisées dans le cadre de VINOVERT ont été présentées lors...

Lire la suite

Focus sur l'étiquetage

Focus sur l'étiquetage

La demande d'information sur les produits alimentaires est en perpétuelle évolution. Les boissons...

Lire la suite

Road Trip Project - à la rencontre de jeunes européens

Road Trip Project - à la rencontre de jeunes européens

La Commission européenne (direction générale de la politique régionale et urbaine) souhaite...

Lire la suite

Le Point -

Le Point - "Le bonheur est dans l'après"

La chronique "Tendances Vins" du magazine hebdomadaire français Le Point nous parle du développement...

Lire la suite

Zoom sur l’IFT

Zoom sur l’IFT

Vers une évolution de l’indice ? L’IFT, Indice de Fréquence de Traitements, est un outil de...

Lire la suite

Coup de pouce à la viticulture

Coup de pouce à la viticulture

Les "Nudges" au service de l’environnement 2008, R. Thaler et C.R. Sunstein développent le...

Lire la suite

Interviews croisées

Interviews croisées

Professeur associée de l’ISA, chercheure au LEAF, Isabel Rodrigo travaille en sociologie rurale...

Lire la suite

Suède vs France

Suède vs France

Un marché de consommation de vins bios S’il est un pays attentif à sa qualité de vie c’est...

Lire la suite

Les opinions présentées n'engagent que la responsabilité des bénéficiaires mais ne représentent en aucun cas l'opinion officielle des organes de gestion du programme